La vérité ennuyeuse mais étonnante derrière l’intelligence artificielle

Peur et admiration pour l’IA

Depuis mon enfance, j’étais fasciné par l’intelligence artificielle. J’ai lu presque tous les romans de mon auteur préféré de tous les temps, Isaac Asimov, qui a inventé les trois lois de la robotique :

  1. Un robot ne peut pas blesser un être humain ou, par son inaction, permettre à un être humain de se blesser.
  2. Un robot doit obéir aux ordres donnés par des êtres humains, sauf si de tels ordres entreraient en conflit avec la Première Loi.
  3. Un robot doit protéger sa propre existence tant que cette protection n’est pas en conflit avec la première ou la seconde loi.

Dans son univers de science-fiction, ces trois lois ont été implantées dans chaque « cerveau positronique » de tous les robots, de sorte que nous, humains, n’avions rien à craindre d’eux. Quand on y réfléchit, on craint ce qu’on ne connait pas et Hollywood nous a câblé pour craindre et respecter l’IA. Je me souviens quand j’étais enfant, j’avais des cauchemars après la scène de la bombe nucléaire dans Terminator 2.

 

 

Où sont tous les robots ?

Je dois avouer que je suis un peu déçu car je n’ai pas encore dépassé un robot intelligent, capable de rêver, de se révolter contre l’humanité et de prendre le contrôle du monde.
Mon frère est un ingénieur très intelligent qui a travaillé pour certaines des plus grandes entreprises technologiques du monde et, il y a quelques années, lors d’un dîner en famille, il a mentionné avec désinvolture qu’il travaillait sur l’intelligence artificielle ! Plus précisément, il concevait des jeux et travaillait sur le moteur d’IA derrière l’un d’entre eux. Je ne pouvais pas croire que mon frère travaillait sur l’IA. Je veux dire, je savais toujours qu’il était intelligent, mais je ne pouvais pas l’imaginer exactement comme le fondateur de Skynet. J’avais besoin de savoir en détail ce qu’il faisait, mais il était plutôt surpris de ma question, car ce n’était vraiment pas un gros exploit pour lui.

 

 

Briser le mythe

Ce qui a suivi, a été l’une des discussions les plus révélatrices que j’ai eues dans ma vie d’adulte. En tant qu’ingénieur, il m’expliquait en termes clairs et simples ce qu’il faisait exactement. Il y a beaucoup de théorie derrière la conception des jeux, mais en général, nous considérons qu’un jeu est amusant s’il atteint et maintient un équilibre délicat entre être assez difficile pour nous pousser à nous améliorer, mais pas trop difficile pour nous frustrer. Une des stratégies derrière cela est d’utiliser l’IA pour adapter automatiquement le niveau de difficulté au joueur, pour offrir une expérience sur mesure … En réalité, ce que mon frère faisait n’était rien de plus qu’un tas de calculs. Expliqué comme ça, il n’y avait rien d’intrinsèquement intelligent dans ce sujet … J’ai été assez déçu par l’IA.

 

L’effet IA

L’auteure américaine Pamela McCorduck a été la première à parler de “effet IA”. Selon elle, chaque fois que quelqu’un imagine comment faire des nouvelles choses “intelligentes” avec des logiciels (ex : la reconnaissance faciale, jouer aux échecs, faire de la reconnaissance vocale, etc.), il y aura toujours des gens qui diront que ce n’est pas la “vraie intelligence”, mais que c’est juste un tas de calculs.
Selon “l’effet IA”, dès que l’IA réussit à résoudre un problème, elle cesse d’être magique et le problème ne fait donc plus partie de l’IA…
Cela est probablement dû au fait que nous, en tant qu’êtres humains, devons penser qu’il y a quelque chose qui nous rend intrinsèquement spéciaux et uniques dans l’univers et qu’il y a un champ ou une compétence particulière qui représente vraiment l’intelligence là où les robots ne pourront jamais nous surpasser.

 

 

Le test de Turing

Alan Turing est considéré comme le père de l’informatique. Il a développé en 1950 le Test de Turing. Selon lui, une machine serait considérée comme “vraiment intelligente” si elle pouvait discuter avec un humain et lui faire croire qu’il y a un vrai humain derrière la discussion. À l’époque, le traitement du langage naturel était un domaine où peu de progrès avait été fait et les conversations humaines étaient considérées comme le summum de la complexité. Cependant, en 2014, il y a eu un premier logiciel qui a réussi a passer le test. En conséquence, nous ne considérons plus cette réalisation comme une « vraie IA » et nous rêvons toujours de rencontrer un jour des robots “vraiment intelligents” qui pourraient nous surpasser.

 

Le but ultime derrière l’IA est d’augmenter les profits

La raison pour laquelle il n’y a pas de robots intelligents qui travaillent activement pour nous tuer, c’est parce qu’il n’y a pas de raisons économiques à cela. Malgré ce que beaucoup de gens pensent, le monde est actuellement plus paisible maintenant que jamais.
Nous vivons dans un monde capitaliste et les investissements les plus importants dans l’IA viennent du secteur privé, dont le but ultime est d’augmenter le profit pour ses actionnaires. Google, Amazon, Microsoft et IBM sont les acteurs les plus importants de l’IA et les plus grands progrès dans le domaine sont pour des applications qui ont un sens économique pour leurs entreprises.
Le logiciel que mon frère écrivait était conçu pour améliorer l’expérience de l’utilisateur et, finalement, pour permettre à une société de jeux de vendre plus.
Prenez le Machine Learning par exemple, le domaine de pointe de l’intelligence artificielle et découvrez ses applications dans la vie réelle.

 

 

 

l’IA est déjà là et vous l’utilisez tous les jours

Nous utilisons déjà l’intelligence artificielle tous les jours sans même le remarquer. Nos iPhones reconnaissent nos visages afin qu’ils se débloquent encore plus vite (et vendent plus). Chaque fois que nous visitons le site web d’Amazon, il utilise un moteur d’IA appelé DSSTNE pour fournir des recommandations de produits et nous pousser à acheter plus. Netflix apprend de nos centres d’intérêt afin de nous fournir un meilleur choix de films et de nous convaincre de continuer à payer notre abonnement… Avant même que nous nous en rendions compte, il est déjà 3h du matin et nous avons passé la soirée à regarder des séries…
Toutes ces technologies étaient assez difficiles à développer et certains ingénieurs très intelligents ont écrit ces algorithmes, dont le but ultime était de fabriquer de meilleurs produits, de vendre plus, de réduire les coûts et d’augmenter les profits pour leurs actionnaires.

 

Il y a aussi des applications potentiellement effrayantes de l’IA…

Je ne dis pas que les craintes de l’intelligence artificielle sont infondées. Il y a encore des menaces réelles et sérieuses qui pourraient provenir de l’armée, de l’industrie de l’armement ou de gouvernements voyous et autoritaires. Il y a une vidéo qui est devenue virale, mettant en garde contre les dangers réels de l’utilisation de l’IA pour concevoir des armes autonomes. La vidéo a simplement été réalisée pour sensibiliser le public à cette question … Nous sommes contents que ce n’est pas encore une réalité !

 

 

Les vrais cerveaux derrière l’IA

Pour l’instant, si l’on y réfléchit, les vrais maîtres qui repoussent les limites de l’IA sont les PDG de Google, Amazon, Microsoft et IBM et, pour le moment, l’anéantissement de la race humaine ne fait pas partie de leurs business plan…
Bien que la main invisible du capitalisme soit le moteur des investissements de l’IA, elle a un impact réel sur les emplois, nous vivons un moment très intéressant, où l’IA est également utilisée pour réduire les accidents de la route, identifier plus précisément et traiter les maladies, analyser notre génome, etc.
Les applications de l’IA sont infinies et c’est notre responsabilité, en tant qu’êtres humains, d’en tirer le meilleur parti.

 

En tant que spécialistes du Machine Learning, les équipes MLAB.AI et IA C’EST MON DADA sont à votre service !

Si le Machine Learning vous inspire et que vous pensez que vous souhaitez implémenter un cas d’usage dans votre organisation, contactez-nous. Nous sommes agnostiques et nous recommandons et intégrons la technologie qui s’adapte le mieux à vos besoins. Si les technologies disponibles ne répondent pas à vos besoins, nous pouvons toujours former un modèle personnalisé adapté à votre projet.

CONTACTEZ-NOUS

30 octobre 2020

0 réponses sur "La vérité ennuyeuse mais étonnante derrière l'intelligence artificielle"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 IA cest mon dada - Tous droits réservés
X